logo
  • Aquarellemagnanerie

Edito septembre 2013

Parmi ces moyens, s’est mis en place depuis début 2011, à l’initiative de Jacques MUSSET et soutenu (en particulier, financièrement) par l’ACML, un groupe appelé « Groupe Personnes-Ressources » dont le but final est de faire connaître, aujourd’hui et dans les années à venir, Marcel Légaut et, surtout, son chemin d’homme croyant.

Neuf personnes ont été appelées à faire partie de ce groupe, six ont répondu à cet appel et quatre poursuivent aujourd’hui l’aventure. Pour atteindre l’objectif final énoncé ci-dessus, pendant deux années, les membres de ce groupe ont réfléchi et travaillé, sérieusement, personnellement et ensemble, accompagnés par des témoins comme Thérèse de Scott, Guy Lecomte et Dominique Lerch. Ils ont réalisé plusieurs productions sur des thématiques variées : l’homme à la recherche de son humanité, être disciple de Jésus, faire l’approche du mystère de Dieu, Marcel Légaut et l’Eglise, Marcel Légaut et les autres religions, le tragique de la vie chez Marcel Légaut… Quatre week-ends de recherches et de réflexions ont été réalisés en 2011-2012 à Nantes, à Dijon et près de Ploërmel en Bretagne. Ce groupe a aussi réfléchi longuement et mené une recherche-action sur la manière de faire connaître Marcel Légaut comme témoin de l’essentiel aux personnes entre 30 et 55 ans.

Après ces deux années de formation, ce groupe a décidé de passer de la réflexion à l’action en faisant un certain nombre de propositions ou d’offres de service lors de la dernière Assemblée Générale de l’ACML en avril 2013. Plusieurs membres de ce groupe - appelé aujourd’hui « Personnes Ressources - Transmission » - écrivent, publient, organisent et animent des journées et/ou des sessions, animent un « groupe Légaut ». Tous participent, d’une manière ou d’une autre, avec d’autres qui ont le même souci, à cette transmission de l’héritage de Marcel Légaut, persuadés qu’il a ouvert, avec d’autres, un chemin d’humanité, une voie spirituelle qui pourrait rejoindre les attentes de beaucoup de nos contemporains.

Ce groupe aujourd’hui composé de Jacques Musset (Nantes), Joseph Thomas (Ploërmel), Bernard Lamy (Besançon) et Serge Couderc (Dijon) pourrait s’étoffer. Il envisage de continuer de se réunir deux ou trois fois par an dans une dynamique de création où chacun apporterait ses dons, ses idées, ses expériences et ses tempos.

Une prochaine rencontre est programmée fin octobre au Carmel de MAZILLE.

Serge Couderc