logo
  • entete7
  • entete1
  • entete2
  • entete3
  • entete4
  • entete5
  • entete7
  • entete6
  • entete7
  • entete7
  • entete7
  • Accueil
  • Librairie
  • Archives annonces parutions

Ouvrages épuisés

Max Bobichon

Un prêtre dans la Cité

Entretiens avec Jean-Dominique Durand et Thomas Montmessin

Découvrez, au travers de riches échanges, le cheminement de Max en sa qualité d'Homme, de prêtre et avant tout de semeur de paix au sein de la ville qu'il aime tant, Lyon. Regards croisés entre un professeur d'université et un jeune ami de Max sur ses engagements depuis ses premières expériences dans son village natal de la Loire, jusqu'à ses premiers pas sur le parvis de la Cathédrale Saint-Jean comme petit clerc, puis en qualité de Doyen du Chapitre.

La sortie du livre est prévue pour fin 2016, année du soixantième anniversaire de son ordination. Son prix sera d'environ 15/20€. Merci de nous préciser votre intention d'achat en priorité par mail à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., ou au 06-78-54-33-86 (horaires de bureau).

 

Enquête sur le XXème siècle catholique et l'après concile Vatican II

 

Jacques Musset, éditions Karthala Novembre 2016

A la fin du XIXème siècle et au début du XXème, face à l’effervescence intellectuelle et sociale du monde européen, l’Église catholique vit repliée sur elle-même. Se sentant menacée par les remises en cause de la culture moderne, elle campe sur sa doctrine déclarée immuable. De l’intérieur cependant et en France notamment, des chrétiens prennent l’initiative de repenser le christianisme dans les domaines historique, biblique, philosophique, théologique et social. Leur objectif, c’est de faire entrer l’Église catholique dans la modernité afin d’actualiser l’Évangile en leur temps. L’historien Louis Duchesne, le bibliste Alfred Loisy, les philosophes et théologiens Maurice Blondel et Lucien Laberthonnière, le scientifique Édouard Le Roy, le militant social Marc Sangnier sont les grandes figures de ce mouvement.

Rome prend peur. Les acteurs de cette renaissance prometteuse, que leurs adversaires nomment « les modernistes », sont condamnés, voire excommuniés. Le pape Pie X (1904 -1914) met en place dans toute l’Église un système de contrôle pour couper court à la résurgence possible du péril

« moderniste ». Pendant cinquante ans (1914-1960), le catholicisme sera ainsi soumis à une chape de plomb sous les pontificats de Benoît XV, de Pie XI et surtout de Pie XII. La pensée officielle s’impose avec une redoutable fermeté. Les novateurs, notamment les membres des célèbres Écoles dominicaine du Saulchoir et jésuite de Fourvière, sont les cibles de la nouvelle inquisition. Les théologiens Chenu, Féret, Congar, De Lubac, Fessard, Teilhard sont ainsi destitués et même exilés. La traversée est rude pour tous ceux qui s’essaient à revivifier le catholicisme.

Arrive le concile Vatican II initié par Jean XXIII. En dépit d’ouvertures et d’innovations, la doctrine dogmatique et morale sous-jacente demeure en très grande partie traditionnelle. Les questions posées par « la crise moderniste » restent sans réponse. Peu d’années après la clôture du concile, une régression s’opère sous Paul VI et va s’accentuer sous Jean-Paul II et Benoît XVI. Face à cette situation verrouillée et qui le demeure sous le pape François, de pensée classique bien que soucieux d’ouverture aux personnes marginalisées, la nécessaire mutation du catholicisme reste-t-elle possible ? A quelles conditions les questions des « modernistes » pourraient-elle être prises en considération ?

13,5 x 21,5 cm – 284 pages 

20 €  + port 4€50

Vente en librairie et chez l'auteur, 12, rue du Ballon, 44680 Sainte Pazanne

 

À l'occasion du 8e centenaire de l'ordre des frères prêcheurs, ce livre d'entretiens entre des laïcs dominicains, hommes et femmes engagés au sein de la cité (associations, culture, famille, politique, économie), et des personnes de la société civile est un dialogue à plusieurs voix sur des thèmes sociétaux ou spirituels contemporains majeurs.

Situés au coeur du monde, aux frontières, aux périphéries avec un réel souci de comprendre et de dialoguer avec le monde tel qu'il est pour l'aimer en vérité, les laïcs dominicains se risquent à l'exercice de la parole. Ce thème de la parole, cher aux dominicains, traverse le livre : parole écoutée, entendue, partagée, proclamée, muselée, parole des hommes et Parole de Dieu à annoncer en tout temps et tout lieu.

Ainsi, les laïcs dominicains donnent-ils à voir leur manière très particulière de participer à la mission de prédication de l'ordre des frères prêcheurs, leur manière propre de vivre leur baptême dans le monde d'aujourd'hui.

Michel Allibert - Arnaud Arcadia • Guy Aurenche - Estelle Courjaret • Jacqueline Cuche ­Mgr Gérard Defois • Isabelle Donegani - Fabrice Espinasse • Elena Lasida - Philippe Le Vallois • Mireille Martin - Catherine Masson • Jean-Marie Petitclerc - Jean-Philippe Pierron • Michel Quesnel - Anne Soupa - Patrick Vincienne • Céline Weymann ­Dominique Wolton

                                                                          Jacques Tyrol est journaliste-pigiste

Format 15,2 x 23,5 * 238 pages * 22.00 € * ISBN 978-2-88918-900-

A commander chez votre libraire habituel ou à défaut à : Interface Communication, 60 rue de Rome - 75008 Paris