logo
  • Entete1
  • Entete10
  • Entete11b
  • Entete2
  • Entete3
  • Entete4
  • Entete5
  • Entete6
  • Entete7
  • Entete8
  • Entete9

Bienvenue

imagebienvenueL’Association Culturelle Marcel Légaut a pour mission de transmettre la pensée de  Marcel Légaut, un spirituel pour notre temps. Marcel Légaut (1900-1990), dont la particularité était d’associer la recherche spirituelle avec la vie communautaire.

Poursuivant cette approche, nous proposons chaque année des rencontres à la Magnanerie, située dans le village perché de Mirmande (Drôme).

L’œuvre de Marcel Légaut, habitée par une exigence d’authenticité humaine permet d’approcher les questions de l’existence que chacun se pose à un moment de sa vie.

Nouvelle section: Histoire

icone histoireEn 2025, le groupe Légaut fêtera ses cent ans. Dans le projet qui se prépare à ce sujet, l’histoire joue un rôle, à commencer par la réponse à donner sur le fait même de cette continuité dans un contexte ecclésial marqué moins par le souci de recherche que par le souci d’orthodoxie. Et des travaux préliminaires, inachevés mais déjà avancés, existent, en particulier des biographies de membres du groupe Légaut.
Lire la suite...

L’enracinement drômois d’un spirituel, Marcel Légaut, et son groupe

Les Granges en 1940, Valcroissant en 1952, Mirmande en 1967

Trois lieux de la Drôme où s’est enraciné un spirituel, Marcel Légaut, dont nous marquons le 30ème anniversaire de sa mort. Il laisse une œuvre dont le succès (70.000 lecteurs en 1970) étonne. Laïc, marié, professeur d’université, berger à la tête d’un domaine sylvo-pastoral, il ne cesse de dire, d’écrire qu’il convient d’être disciple de Jésus. Et donnant une inflexion à un immense courant religieux qui va du XIIIe au XIXe siècle finissant (1918 ?), il nous invite à méditer la vie de Jésus, telle que nous pouvons l’approcher, certes par les Évangiles, mais aussi par une foule de documents historiques, de fouilles, de trouvailles.

La réflexion que je mène me conduit à réfléchir à l’une des conditions qui a permis cette œuvre (une, mais pas la seule : le père Portal, son père, son épouse), celle d’un groupe, le groupe Légaut, qui pourra célébrer ses cent ans en 2025, donc d’ici cinq ans. Un groupe qui perdure cent ans… Cela suppose un lieu, des finances stables, mais surtout un but, du sens. Une culture religieuse à la hauteur de sa culture professionnelle. D’où l’importance de l’apport des membres du groupe :

  • Le père d’Ouince : la solidité d’un fin connaisseur des spirituels, de la théologie, de l’Église.
  • Marie-Thérèse Perrin : l’apport des modernistes avec Laberthonnière.
  • Pierre et Jéromine Voirin : leur présence d’un bout à l’autre.
  • Jean Ehrard : son inquiète attention aux débats essentiels (Heidegger, Drewermann, etc.)

Dominique LERCH