logo
  • Aquarellemagnanerie

Quelques nouvelles mai 2020

L’ÉCHEC

Topo de Marcel Légaut du 1er août 1961 :   extrait n°3

Suite à l’observation d’un lecteur attentif,  nous poursuivons l’envoi des extraits du topo « l’échec » sur la base du décryptage réalisé par Xavier HUOT disponible dans « Topos des Granges de Lesches- Etés  1958 à 1961 » qu’il est possible de se procurer auprès de l’ACML.

… /… Autre cause de l’échec : une infidélité initiale.

Allons plus loin. On pourrait dans la perspective de ces échecs secrets qui se trouvent au fond du coeur, y voir non pas la conséquence d’une faute mais essayer d’y voir la conséquence d’une infidélité initiale.

Je vous ai souvent parlé de ce qu’on appelle « les vocations empêchées ». Il y a aussi des vocations qui auraient pu être ratées par le fait d’un manque de volonté au moment d’une décision. Quand on regarde les choses de près, on s’aperçoit que ces tares profondes sont enracinées bien au-delà de l’endroit où on peut préciser les fautes que l’on aurait pu commettre à l’occasion d’une vocation, soit qu’on ait retardé les décisions capitales, soit qu’on y ait renoncé.

MarcelLegaut1960aSoit que les échecs viennent du dehors et soient visibles immédiatement, soit qu’ils viennent du dedans et que pendant longtemps soient restés invisibles non sans continuer à poursuivre leurs dégâts, dans les deux cas, on ne voit pas du tout comment on peut trouver à l’origine une cause de l’ordre moral qui justifie l’importance de ces échecs. C’est une chose tout à fait nécessaire à préciser. Quand je parle d’échecs, ce ne sont pas des petits échecs, des échecs réparables (comme l’échec au bac), mais des échecs qui ne sont pas réparables et qui sont écrasants. Lorsque l’être n’est pas suffisamment fort spirituellement, les échecs d’un ordre ou d’un autre écrasent l’individu. Il y a des êtres qui sont littéralement terrassés, écrasés, définitivement écrasés et terrassés par des échecs de cet ordre.

 

LES ETAPES DU DEVELOPPEMENT HUMAIN.

Ce n’est pas encore de ces échecs-là dont je parle.Je parle d’échecs qui ne sont pas réparables mais qui ne sont pas écrasants. Ces échecs, pour exceptionnels qu’ils puissent paraître, font partie de la condition humaine. Il n’y a pas d’homme qui ne connaisse des échecs de cet ordre, du dehors ou du dedans. Et ceux qui croient les avoir évités sont simplement ceux qui sont devenus (ou pas encore) inconscients. Précisément, la croissance de la vie spirituelle d’un homme est conditionnée par la découverte de ces échecs, parce qu’elle est conditionnée par sa puissance de conscience, de la clairvoyance, de la profondeur de sa conscience.Là où il n’y a pas cette conscience, il n’y a pas de vie spirituelle possible.

-D’une manière générale, dans quelles conditions ordinaires se présentent ces échecs de base? Ces échecs de base, qui sont à la dimension d’une vie, qui commencent dès le début mais qui continuent jusqu’à la fin, on les porte comme comme on porte une maladie. En général, c’est précisément et ordinairement au moment où l’homme est sollicité d’une croissance dans sa vie spirituelle d’une manière plus particulière (dans la prise de conscience) que ces échecs se manifestent, et par conséquent dans les deux étapes importantes de l’homme : l’étape de la découverte de l’amour et deuxièmement la découverte de la paternité. C’est à l’occasion de l’amour et de la paternité que les échecs se manifestent dans toute sa vie. Et pourquoi cela? Parce que d’une part (et c’est assez fréquent) il est assez facile de passer à côté de l’un et de l’autre sans en reconnaître l’originalité profonde. Vous savez combien facilement l’amour est blasphémé. Je crois qu’on pourrait en dire autant de la paternité… Les romanciers ne s’intéressent qu’à l’amour, ils ne parlent jamais de la paternité, sauf dans certains cas. Mauriac a insisté sur la maternité plus que sur la paternité ; dans Genetrix (Grasset 1923)il montre des mères abusives, des mères-poules… Il ne parle pas de pères, ou s’il y a un père, c’est simplement un « chef de famille », ce n’est pas un « père ». Donc il est extrêmement facile de passer à côté de l’un ou de l’autre. Et je dirais que la plupart des hommes commencent par là.

…/…      A suivre : « LES ETAPES DU DEVELOPPEMENT HUMAIN : La rencontre de l’amour »