logo
  • entete7
  • entete1
  • entete2
  • entete3
  • entete4
  • entete5
  • entete7
  • entete6
  • entete7
  • entete7
  • entete7
  • Accueil

Bienvenue

imagebienvenueL’Association Culturelle Marcel Légaut a pour mission de transmettre la pensée de  Marcel Légaut, un spirituel pour notre temps. Marcel Légaut (1900-1990), dont la particularité était d’associer la recherche spirituelle avec la vie communautaire.

Poursuivant cette approche, nous proposons chaque année des rencontres à la Magnanerie, située dans le village perché de Mirmande (Drôme).

L’œuvre de Marcel Légaut, habitée par une exigence d’authenticité humaine permet d’approcher les questions de l’existence que chacun se pose à un moment de sa vie.

Les Rencontres 2017 à la Magnanerie : le programme

Le programme des Rencontres de Mirmande 2017 organisées par l'ACML est disponible.

Vous y retrouverez les différentes activités proposées par les intervenants.

Pour toute demande complémentaire, contactez-nous directement via notre formulaire de contact ou en nous envoyant un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

acrobaticon1Vous pouvez également télécharger le fichier pdf: Programme des Rencontres de Mirmande 2017

Lire la suite pour découvrir le programme 2017...

Edito janvier 2017

Un topo du père d’Ouince aux Granges en août 1965 :

l’évolution de la vie religieuse

               Lgaut et le pre dOuince chadefaux Les traces du père d’Ouince (1896-1973 ) à l’intérieur du Groupe Légaut ne sont pas, jusqu’à présent, à la hauteur de sa forte présence. Directeur des Etudes, supérieur des Jésuites de France, directeur (et ami) de Teilhard, il est de ces personnages discutés qui ont joué un rôle important dans la vie intellectuelle et spirituelle en France. Le dépôt aux Archives Nationales d’un fonds Marcel Légaut permet de parcourir un des topos du père d’Ouince – sur plusieurs jours et 75 pages – tentant de répondre à la question : Comment une spiritualité sécrète des structures. En prenant en compte toute l’histoire des ordres religieux, il mesure la somme des connaissances à digérer : Ceci n’a pas été fait. C’est pour cela que j’ai travaillé de façon disproportionnée. J’ai cru y laisser ma peau. De fait, il a utilisé ce labeur immense pour nourrir la réflexion de ses co-religieux et des « camarades » des Granges. De saint Antoine (né en 251) à saint Ignace (1491-1556), il nous incite à réfléchir sur la plasticité de la règle de saint Augustin (Luther fut un moine augustinien), l’apport immense des Bénédictins, la radicale rupture des ordres mendiants.

Lire la suite

Quelques nouvelles janvier 2017

DEVENIR SOI  -  Chapitre II

Suite du sous-titre: Cheminements vers l’obéissance de fidélité et d’adhésion de foi.

                …/… Pour beaucoup de ceux qui les ignorent ou qui les refusent, ces manières de faire et de croire, véritables manières d’être, sont jugées particulières et subjectives : on estime que les unes sont dues au scrupule ou à quelque recherche de s’affirmer et que les autres relèvent de l’esprit propre et de l’orgueil. Si on ne va pas jusqu’à les condamner, on les réserve à  une élite, on les considère comme hors des possibilités des gens du commun dont on se croit ainsi le défenseur. En fait, on sous-estime alors les secrètes potentialités spirituelles des hommes ,  et cela par préjugé de classe ou de milieu, par incapacité personnelle, à la suite d’échec ou d’usure dans le domaine des relations avec autrui. Au vrai, c’est finalement par manque de foi. Pourtant de tels cheminements sont à la portée de tous, chacun ayant à s’y prendre à sa manière et suivant ses cadences. Souvent l’occasion en est donnée aux grandes heures que toute vie a nécessairement à connaître.

Ces cheminements sont préparés et aidés par les progressions vers l’humain qui ont été faites dans les siècles passés.

Lire la suite