logo
  • Aquarellemagnanerie

Edito mars 2020

Non, Monsieur Locher, Marcel Légaut n'est pas :

« tombé dans l'oubli »

Dans le blog « Garrigues et sentiers » du 9 janvier 2020, Pierre Locher rendant un bel hommage à Bernard Feillet ose écrire : « B. Feillet cite souvent Marcel Légaut et Adolphe Gesché, deux théologiens tombés dans l'oubli... ».

D'abord, Marcel Légaut n'était pas théologien, mais spirituel et mystique. D'autre part, il n'est pas tombé dans l'oubli. La preuve : l'existence même de l'ACML (Association Cultuelle Marcel Légaut) qui compte de fidèles adhérents, des publications fréquentes, une dimension internationale, et puis, concrètement, les invitations à une douzaine de rencontres chaque année à La Magnanerie de Mirmande. De plus, cette année à l'occasion des 30 ans de la mort de notre frère aîné sont programmées des initiatives pour toutes les personnes curieuses de l'itinéraire hors-norme de Marcel Légaut : « Quelle histoire est la mienne ... Petit rien qui tient dans le creux d'une main mais précieux et digne d'étonnement et d'émerveillement » (Méditation d'un chrétien du XX° siècle, p.151).

Voyez, par exemple, la question éternelle que nous nous poserons à Mirmande la semaine après Pâques 2020 : « Vous avez dit ... vie intérieure ?» (www.marcel-legaut.org)

ChuteNB

Cette vie intérieure expérimentée et décrite par Marcel Légaut continue de nous inspirer, elle ne se perdra pas dans les sables... « Non ma vie ne s'est pas réduite uniquement à ce que le passé m'a imposé, ni à ce que la société m'a dicté... Quoiqu'il arrive, ma vie ne sera pas l'eau vaine qui se perd pour toujours dans les sables stériles, car ailleurs un jour, demain, comme une source, elle jaillira et fertilisera (idem p.310) Et puis, après tout, ce n'est pas grave : le nom de Légaut peut disparaître. Il restera son intuition formidable : une révolution copernicienne qui nous fait prendre au sérieux le réel, la présence à soi-même et à autrui, le respect de la nature « maîtresse d'humanité ». C'est dans ce terreau du réel que l'homme à la recherche de son humanité naît, grandit et découvre sa profondeur, comme Jésus homme total l'a fait et comme devrait en témoigner l'Église contemplative de l'énergie spirituelle irrigant le monde.

Bernard Lamy