logo
  • Aquarellemagnanerie

Histoire: essais

Gabriel Marcel et Marcel Légaut - Une amitié discrète et fidèle

Domingo Melero Ruiz

Marcel Légaut, bien qu'il ne soit pas un grand lecteur par tempérament, fait néanmoins mention par deux fois de Gabriel Marcel quand, en 1976, il se rappelle ses lectures et leurs influences :

« Gabriel Marcel est le philosophe qui m’a le plus intéressé,́ en particulier ses conférences. Mais je n’ai pas lu son Journal métaphysique ».

« Édouard Le Roy et Gabriel Marcel sont les seuls philosophes qui ont eu sur moi une influence explicite. »

Un peu avant, M. Légaut cite déjà G. Marcel quand il raconte comment après le refus de trois éditeurs (Seuil, Desclée et Grasset), il s'adresse aux éditions Aubier avec son manuscrit de 700 pages :

« Gabriel Marcel m’a alors fortement appuyé. »

Quelle relation y a-t-il derrière cet “intérêt ” et cette “influence”, et aussi derrière le fort appui de G. Marcel ? Notre ideé est de nous arrêter, au contraire, sur les citations de G. Marcel à propos de M. Légaut, pour voir ce qu'elles peuvent nous dire de l'estime du philosophe pour le spirituel et l'intellectuel qui,après trente ans de vie à la campagne,recommencera à publier en 1970-1971, et non sans un certain succès.

Nous recueillerons donc ce que dit G. Marcel de M. Légaut, par ordre chronologique. Mais nous distinguerons deux temps. D'abord, les mentions d'avant la publication des livres de M. Légaut en 1970 et 1971, et ensuite, les mentions postérieures car alors G. Marcel donnera son opinion, non seulement sur la personne de M. Légaut, mais aussi sur ses livres.

acrobaticon1Lire la suite en PDF sur ce lien.